Le blog bourse et swing-trading


Les crypto-devises de demain : Litecoin lance sa propre carte de règlement

Le blog bourse et swing-trading du jeudi 11/07/2019 à 05h00

litecoin crypto monnaie

(Swingbourse.com)Acheter sa baguette de pain ou payer ses courses en monnaie virtuelle, aujourd’hui, c’est possible. Dernier développement dans l’histoire de l’un des principaux concurrents du Bitcoin, la Fondation Litecoin lance une carte de paiement pour dépenser ses pièces virtuelles dans les magasins. Un grand pas vers l’avant dans l’histoire des crypto-monnaies, qui poussera inévitablement les tradeurs à acheter du Litecoin.

Le Litecoin hier et aujourd’hui
Créé en 2011 par un ancien employé de Google du nom de Charlie Lee, le Litecoin emprunte son algorithme au Bitcoin mais offre une vitesse de transaction multipliée par quatre. La Fondation Litecoin, fondée à Singapour en 2017 avec un statut non-lucratif, a pour mission de faire la promotion du Litecoin. Aujourd’hui sixième plus grand joueur sur le marché des crypto devises, Litecoin fait au Bitcoin et à l’Ethereum une concurrence non négligeable, avec une valeur qui dépassait les 100 $ au mois de mai 2019.

La Blockcard : Pourquoi et comment ?
C’est à travers plusieurs partenariats que la Fondation Litecoin a pu lancer cette nouvelle carte de débit dont le principal intérêt est de permettre un usage quotidien des crypto-monnaies. La plateforme estonienne de crypto-exchange Bibox sert de dépositoire, où les pièces numériques sont converties en Litecoins, lesquels deviennent ainsi disponibles via une carte de débit mise au point par la start-up Ternio, spécialiste en applications de la chaîne de blocs. Les deux sociétés proposent d’ailleurs elles aussi leurs propre cryptomonnaies (les Bibox et les Ternios) accessibles par le même moyen.
Initialement, la nouvelle carte de débit BlockCard ne sera disponible qu’aux États-Unis, mais il est bien prévu d’élargir le projet à une commercialisation internationale.

Les cartes cryptographiques : l’avenir des crypto-monnaies ?
Litecoin n’est pas la seule monnaie virtuelle dépensable par carte de paiement. Le système de dépositoire par pré-paiement et de carte de règlement semble d’ores et déjà définir la prochaine étape pour ces devises qui n’ont plus rien de bulles spéculatives.

En Europe, Coinbase était la première à s’aventurer en dehors des États-Unis pour permettre aux tradeurs britanniques, puis français de dépenser leurs pièces virtuelles par le biais de la Coinbase Card. Celle-ci est reliée à un compte Coinbase, lequel s’approvisionne par le biais d’un portefeuille de crypto-monnaies et peut servir, au même titre que n’importe quelle Visa, aux achats de la vie courante ainsi qu’au retrait dans les distributeurs bancaires. La Coinbase Card est aujourd’hui disponible en Allemagne, en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas.

Wirex permet, par le biais de son application mobile, de créditer à l’avance un compte dépôt en utilisant un portefeuille de Bitcoins, d’Ethereum, de Ripple ou de Litecoin. Le solde de la carte est ensuite converti en dollars, Euros ou Livres Sterling, et peut être dépensé via n’importe quel terminal Visa.
Pour les résidents américains, on trouve aussi les cartes Bitpay et Cryptopay.

Avantages et inconvénients du système
Pratiques, elles permettent de convertir les crypto-devises en monnaies de tous les jours. Ce service implique toutefois de donner à un tiers le contrôle de vos pièces cryptographiques, et le prix est parfois élevé et multiple. Attendez-vous en effet à payer des frais d’inscription, de conversion, de retrait ou de paiement et même de renouvellement de la carte

Par Christophe


Avertissement : Les analyses et articles réalisées par Swingbourse n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou autre produit financier. Swingbourse ainsi que son dirigeant ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun sur la ou les valeurs ou produits financiers cités dans ses analyses. Les informations, graphiques, chiffres, opinons ou commentaires rédigés par la rédaction de Swingbourse s'adressent à des investisseurs expérimentés afin d'apprécier aux mieux les informations qui s'y trouves. Ces dernières sont diffusées à titre purement indicatif et pédagogique, ne pouvant garantir l'exactitude ou la fiabilité.

Derniers articles


Copyright (c) 2007-2019 Swingbourse.com
Tous droits réservés. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Swingbourse.com. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à 3 ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.
Les informations diffusées par Swingbourse.com ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs et traders.
Le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition.
Plus d'infos sur la réglementation > ICI.
Info AMF :
Je ne détiens sur aucun des mes comptes personnels une action dont j'en fais l'analyse technique. Si c'est éventuellement le cas, je le précise clairement sous l'analyse ou l'article en question.
Selon la règlementation de l'AMF, je ne suis pas "CIF", donc pas compétent pour faire du conseil boursier. L'accès aux portefeuilles boursiers virtuels de swingbourse, n'offre à ses abonnés, qu'un regard sur ma méthodologie.
Les analyses graphiques ou les propositions de trades des portefeuilles swingbourse n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une une sollicitation d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou autre produit financier. L'abonné et/ou le lecteur reste seul responsable de ses actes. N'oublions pas que toutes les analyses et articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative. Le trader ou investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.